Endettement de la ville et de la CDA

LA DETTE DE LA ROCHELLE

L’endettement de la Rochelle s’évalue en fonction de deux critères : l’encours de la dette, qui représente la somme que la commune de la Charente-Maritime doit aux banques, et l’annuité de la dette, qui équivaut à la somme des intérêts d’emprunts de la Rochelle et du montant de remboursement du capital au cours de l’année.

 

Encours de la dette en 2017 : 85 087 000 €

Dette par rochelais  : 1086 €

Moyenne nationale : 962 €

Annuité de la dette de la Rochelle : 10 644 000 €

L’annuité de la dette représente la somme des intérêts d’emprunts et du montant du remboursement du capital de la ville.

Annuité de la dette par rochelais : 136 €

Moyenne national : 119 €

Capacité de désendettement de la ville : 5 ans

5 ans est le nombre d’années que la ville mettra à rembourser la totalité de sa dette si elle y consacre tous les ans l’intégralité de son épargne.

 

 

 

LE BUDGET DE L’ AGGLO DE LA ROCHELLE

 

D’OÙ PROVIENNENT LES RECETTES ?

Sur 100 € de recettes :

  • 60 € proviennent de la fiscalité des ménages et des entreprises,
  • 22 € des redevances et produits des services,
  • 17 € des dotations et subventions,
  • 1 € des recettes diverses.

COMMENT LES ÉLUS EN PLACE ORDONNENT ILS LES DÉPENSES ?

Pour 100 €  :

  • 62 € sont consacrés aux politiques publiques : économie, emploi, désenclavement, transports, collecte et valorisation des déchets, eau et assainissement, aménagement, équipements culturels…
  • 23 € sont consacrés au financement des investissements,
  • 8 € sont versés aux communes,
  • 6 € sont consacrés aux dépenses de structure,
  • 1 € est dédié au remboursement de la dette.

 

  1. L’encours de la dette semble avoir été  augmenté d’environ 5 M€ en 2018 sur l’ensemble des budgets et se situer autour de 62.1 M€.
  2. Un emprunt de 12 M€ a été envisagé au profit du budget principal (9 M€) + du budget assainissement (2M€) + du développement économique (1 M€).
  3. En 2018, la capacité de désendettement de la CDA s’élevait à 2 années
  4. Pour la période 2019-2020, la majorité actuel prévoit une hausse de l’encours de la dette  sur le budget principal afin de financer les programmes d’investissements : conservatoire de musique, pôle d’échange de la Gare, Espace Gare…
L’Europe , l’ Etat, et la région, sont les principaux bailleurs de nos projets territoriaux. Sans leur contribution financière, il serait difficile  impossible de mettre en oeuvre nos projets territoriaux.
Compte tenu de ses travaux, l’ augmentation de l’encours devient dès lors une nécessisté pour la ville.

 

 

MONTANT TOTAL DU BUDGET de l’AGGLO POUR 2018 : 314 M€

  1. Montant d’investissements : 72 M€
  2. Autofinancement : 35,9 M€
  3. Emprunts maximum : 12,7 M€

BUDGET POLITIQUE PUBLIC DE L’AGGLO ROCHELAISE EN 2018 : 180,3 M€

Soit 1044 € par habitant

BUDGET PROMOTION TOURISME : 3,3 M€

BUDGET POUR L’ÉCONOMIE, L’EMPLOI, LE DÉSENCLAVEMENT ET L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR : 30,8 M€

PRINCIPAUX INVESTISSEMENTS INITIALEMENT PRÉVUS POUR 2018

  • Piste cyclable : 1 M€
  • Pole d’échanges de la gare : 1,4 M€
  • Future conservatoire de Music et de danse de la CDA : 1,9 M€
  • Réhabilitation du bâtiments universitaire : 1,8 M€
  • Acquisition de bus hybrides : 2,2 M€
  • Requalification de zones d’activités : 2,5 M€
  • Participation au financement de logement sociaux : 4 M€
  • Travaux dans le cadre du PAPI : 3,9 M€ (gabut/ville en bois : 2,5 M€ – Port neuf : 340 k€)
  • Modernisation de centre de tri Altriane : 1,8 M€
  • Modernisation du réseau d’assainissement : 6,2 M€
  • Raccordement de la commune d’Yves au réseau d’assainissement : 2 M€

IL CONVIENT DE RAPPELER DEUX POINTS FONDAMENTAUX

les communes doivent présenter chaque année deux budgets : un budget de fonctionnement, qui doit être à l’équilibre (et qui n’occasionne donc aucune dette), et un budget d’investissement (qui lui peut être financé par la dette).
la dette de la ville est la résultante de la dette de la commune et de la dette de la COMMUNAUTÉ DE COMMUNES. Ne prendre en compte que la seule dette de la commune serait mentir car une partie des investissements est réalisée par la COMMUNAUTÉ DE COMMUNES.

 

POUR NOS FAMILLES, NOTRE VILLE ET NOTRE FUTUR, AYONS LE BON RÉFLEXE: CHOISISSONS L’ALTERNANCE, L’INNOVATION, ET L’AUDACE, CHOISISSONS LE MOUVEMENT CITOYEN ROCHELAIS !

 

 

 

Source : http://www.journaldunet.com/business/budget-ville/la-rochelle/ville-17300
Note d’orientations budgétaires 2018-2020 – service financier CDA