Ce que les électeurs rochelais ne veulent plus !!

Les choix politiques de l’équipe sortante n’ont fait qu’affaiblir la municipalité et la CDA.

Les conséquences sont là, et les manifestations sont présentes dans notre vie de rochelais de tous les jours :

 

  • dégradation des services publics,
  • manque de personnel (à la mairie, à l’hôpital, dans les écoles élémentaires de nos quartiers,…),
  • sentiment d’agacement des agents territoriaux (grèves, burn out),
  • introduction dans le public de logiques d’entreprise  visant à réduire les coûts et à mettre en tension les agents ?),
  • insuffisance de places en crèches,
  • retard régulier des bus à cause d’un manque d’investissement dans la flotte de transport, temps d’attentes très long pour les demandes de logements sociaux (hlm – cil – …),
  • augmentation des demandes de repas à la banque alimentaire et au resto du cœur,
  • écoles municipales obligés à recruter des emplois précaires,
  • tarifs de cantines trop chers pour beaucoup de familles des quartiers,
  • le manque de salles de sport dont se plaignent les associations sportives,
  • disparition de nombreuses associations du vieux centre ville (théâtre de l’utopie, Dojo de judo de la place cacaud,…),
  • problèmes de sacs poubelles pour les riverain et les commerçants du centre ville,
  • difficultés de la circulation et rallongement du temps de trajet moyen pour aller au travail,
  • manque de stationnement pour les résidents et commerçants,
  • horodateurs et tarif de la fourrière trop élèves,
  • Déplacement du centre ville commerçants vers la zone de Puilboreau
  • grognes et insatisfactions des usagers,
  • non prise en compte de la controverse, du débat, de la dialectique émanent des rochelais et de l’opposition municipale
  • Ne supportent plus les querelles théâtrales et se méfient de la main tendues de ceux qui hier encore ont fait les vieux partis et les vieux systèmes

 

N’est ce pas une façon cynique de réduire la qualité des services municipaux ? D’introduire dans le public des logiques d’entreprise  visant à réduire les coûts et à mettre en tension les agents ? D’alimenter le rejet primaire de l’usager ? De le préparer insidieusement  à  bien accepter la vente du patrimoine de sa ville de naissance ou d’adoption (immeubles, terrains, maisons, écoles), l’externalisation et la privatisation des services de la ville et de la CDA ?

 

Indignons nous et ne soyons plus des citoyens consentants du « libéralisme conservateur » ! Nous pouvons être plus responsables, plus solidaires et plus efficients que par le passé !

L’endettement de la ville peut être salutaire pour résorber tous ces manquements, booster la croissance, améliorer la qualité et la durabilité des services publics que les usagers rochelais désirent.

L’investissement dans la ville et dans le capital humain peut avoir des effets multiplicateurs précieux pour l’emploi non délocalisable. Et cela profiterait à nos familles et à nos enfants. Ce sont les rêves qui donnent du travail.

Le Mouvement Citoyen Rochelais considère qu’un nouvel élan est possible ! Nous voulons une place plus forte pour la ville et pour la CDA au sein de la région nouvelle aquitaine. Parce que nous aimons passionnément la République, nous ne pouvons supporter l’idée  que les services publics de nos territoires puissent devenir de plus en plus privatisés et réservés uniquement aux gens qui peuvent payer !! Notre défi est de donner aux rochelais, à tous les rochelais, les moyens de bases pour réussir leurs projets personnels et pour contribuer à  leur tour à la transmission des biens publics aux générations futures.

Nous voulons que nos entreprises citoyennes puissent conquérir de nouveaux marchés dans les économies nouvelles ; qu’elles puissent construire dans la joie, l’humilité et la sagesse des ponts à l’échelle du monde, et que les salariés qui crées l’essentiel des richesses puissent avoir leur part de la réussite. Nous sommes des idéalistes pragmatiques, notre volonté est attelée au réel local et notre détermination nous donne la force du courage nécessaire à l’action politique. Pour retrouver l’esprit de conquête rochelais, améliorer notre attractivité, notre économie et notre service public ; la co-construction, le dialogue, et le respect mutuel sont impératifs. Notre détermination et le soutien de toutes les bonnes volontés locales de « gauche », « de droite », « des insoumis » et « du centre » conjugués peuvent bousculer toutes les fatalités.

Puisse tous les amoureux de la ville se réunir dans leur diversité pour choisir notre Projet Participatif Citoyen et nous aider à relever le défi.

  • Les membres du Mouvement Citoyen Rochelais veulent redonner du sens à la politique municipale de La ville,
  • Apporter leur vision du monde progressiste,
  • Prendre en considération la démocratie effective et
  • Faire avancer La Rochelle.

Nous n’avons qu’une responsabilité, celle à laquelle nos enfants nous obligent, celle pour les générations de rochelais futur, celle de gagner leur reconnaissance sinon nous mériterons leur mésestime.

Nous avons choisis !

Engagez-vous auprès du MCR, et passez à l’ACTION !